Bilan

Imaginer 2019…

Au revoir 2018 !

2018 : l’année où je me suis accordée du temps pour réfléchir et créer cet espace de liberté dont je rêvais secrètement. Cet endroit où je peux partager mes illustrations colorées et me construire, petit à petit, un portfolio créatif qui me ressemble, vraiment.

Deux ans que je renoue doucement avec l’illustration. J’ai d’abord exploré, essayé, dessiné, colorié… pour pouvoir identifier un fil conducteur, une palette qui me ressemble, des formes et des sujets récurrents. En prenant un peu de recul et d’observation, je réalise doucement ce qui me définit en tant qu’illustratrice. Je n’ose d’ailleurs me définir ainsi. Ce mot a un côté professionnel que je ne revendique pas encore.

J’aime dire que je colorie. Parce que finalement, plus que dessiner, ce que j’aime par-dessus tout, c’est mettre en couleur les formes que je créé. Dans mes travaux, c’est souvent la couleur qui compose l’espace, finalement la forme est secondaire et c’est la façon dont les couleurs vont répondre entre elles qui m’intéresse. De cette manière, je vais naturellement vers l’abstrait ou la fantaisie.

Et parce que j’ai une formation de graphiste/maquettiste, ce que j’aime surtout, c’est composer : savoir structurer un ensemble, donner vie à une feuille blanche. Composer, c’est savoir doser pour que chaque élément de la composition s’inscrive harmonieusement dans un tout, trouve sa place. Composer, c’est trouver le point d’équilibre. Tout cela est subjectif et c’est l’intention ou le ressenti qui va dicter la manière dont on compose.

Pour 2019, justement, j’aimerais trouver cet équilibre entre mes deux activités : le graphisme et l’illustration, le contexte professionnel et le style personnel : faire qu’il y ai moins de frontière entre mes travaux. 

Et comme chaque année depuis deux ans, je vais me promettre de produire plus car c’est en faisant que l’on progresse… et parce que c’est ainsi que mon style se nourrit.

Il y aura encore beaucoup de couleurs en 2019 !

Je vous souhaite une belle année à venir et des rêves à réaliser.